Intervention de Mme Petronille Mbock sur le Respect des anciens face à la lumiere de la Bible et de la Culture Africaine. (Partie 2)

Écrit par adminfcgge

August 1, 2021

Partie 2 :
Le Respect des Anciens á la lumière de la Tradition Africaine

Il faut noter que dans cet exposé, quand je parle de la tradition africaine, je fais
allusion á la tradition du « peuple BANTU »
et pour moi, la notion «Occident » renvoie aux pays de l’Europe de l´ouest et de
l´Amérique du Nord »
car le peuple « Bantu» dans le fond a une culture similaire á celle de la majorité de
groupes ethniques africains mais avec de légères diversités dans la forme.
Ceci vaut également pour les peuples de l’Europe de l´ouest et ceux de l´Amérique
du nord vis-à-vis de la culture occidentale.

Définition des Termes :

  • le « RESPECT » est ce sentiment qui porte á accorder á quelqu´un de la
    considération en raison de la valeur qu´on lui reconnaît (Larousse).
  • Le terme « ANCIEN(NE) ; VIEUX / VIEILLE ; VIELLARD » renvoie á cette Personne qui a vécu longtemps et a connu plusieurs génération
    (Sagesse Bantu)

Maintenant nous verrons ce que signifierait le Terme «ANCIENS ; VIEUX ;
VIELLARD « dans le contexte des 02 différentes Cultures qui régissent désormais
notre personnalité entant que familles afro-occidentales ? Il faut par ailleurs préciser que ma définition du terme « «ANCIENS » á la lumière de la culture occidentale se base exclusivement sur ma petite expérience acquise tout au long de mon séjour sur ces terres.

Qu´est-ce qu´un « Ancien » une « Ancienne » dans le pays « Bantu » ?

L´Ancien chez les Bantus est le garant de la mémoire ancestrale et de la
célébration des rites en l´honneur des Aïeux.
Il est le «Père » donc, le symbole de l´Amour, la Protection, l´Ordre, la
Réconciliation, l´Unité au sein de la famille, de la communauté, du Village.
Il représente le temple du savoir et de la sagesse.
Dans la Sagesse « «Mafa » (Peuple d´Afrique centrale), le Vieux, L´Ancien
est le symbole de cette « Ombre » providentielle, de ce fait qu´il procure :

  • un grand soulagement, psychologique, moral et social sous le soleil brulant
    des épreuves de la vie,
  • une réelle reconstruction des dégâts causés dans nos vies par des échecs
    du á notre conduite immature. C´est l´exemple de cet enfant qui se précipite á affronter la vie et ses épreuves sans avoir permis á ses parents, donc á ses «Anciens » de le préparer pour.

Après avoir essuyé maintes échecs, il revient se consoler, se reconstruire
auprès de ses parents c´est-á-dire de ses Anciens qui vont par leur sagesse
et leur expérience de la vie lui redonner forces, énergie et bénédictions pour
repartir sur de nouvelles bases et avec de meilleures armes á la conquête de
sa vie.

Le rôle des « «Anciens » dans la société Africaine :

  • Les «Vieux » :
    sont consultés pour que la Lumière de leur sagesse illumine les ténèbres des
    conflits et répare le tissu social si déchiré soit-il.
  • Ils constituent une richesse, une Sagesse qui inspirent toute une génération,
    tout est peuple.
  • Ils exercent une influence sur la famille et la communauté en général.
  • Ils enseignent, conseillent, orientent et initient les jeunes générations par leur
    savoir, leur sagesse et leur expérience de la vie.

C´est dans cette vision que Hamadou Hampâté Bâ, écrivain ethnologue Malien
déclarât á une rencontre de l´UNSECO á Paris en 1960, « En Afrique, quand un
vieillard meurt, c´est une Bibliothèque qui brûle » et la á la Spiritualité Africaine de nous enseigner que : «Aider un Vieillard est porteur de bénédictions »

Voilà pourquoi les Anciens en Afrique assument leur vieillesse, car dans leur culture, plus on vieillit plus on prend de la valeur.

Ils ont droit au respect sans pareils. Ils sont toujours entourés car chacun aimerait
venir puiser á la source de la sagesse.
Cependant, quelle est la place réservée aux «Vieux », «Anciens » dans la culture
de notre pays d´accueil ? á savoir la culture occidentale ?

Quelles sont les connotations du terme « Vieux » Vieillard » « Anciens » chez les
occidentaux?

Ici, les «Vieux ». sont appelés :
-Les personnes du 3eme âge
– Les Seniors
– Les Retraités : c´est-á-dire Ceux qui ont fini leur service – Ceux dont on ne sert
plus. – – Bref ceux qui ne sont plus utiles au sens 1er du terme á la société.
Dans cette culture, les « Vieux » sont isolés, parce que démodés, dépassés.

Pour combattre cette solitude, ils sont parfois obligés de se mettre au service de
Tous et même de leur propre progéniture contre un peu d´attention et d´affection.
Bref, ils « achètent » désormais l´Amour, L´Affection, la Chaleur Humaine contre
des services gratuits et des cadeaux.
Les Parents, les Grands-parents doivent le plus souvent aller vers les « Autres »,
vers leur progéniture, á la recherche d´un peu de convivialité, de chaleur humaine, bref de Bonheur et d´Existence car ceux-ci n´ont plus du tout du temps pour eux, sinon que pour leur
propre famille et leur emploi.

Par ce développement, je constate qu´en occident, plus on vieillit, plus on perd de la
« Valeur » pendant que chez les Bantus en acquiert de la valeur en vieillissant. Voilà
pourquoi le Bantu, l´Africain assume sa vieillesse pleinement.

Conclusion

Il a été scientifiquement prouvé que pour mieux apprendre et maîtriser une langue
étrangère, il faut au préalable être á mesure de bien manipuler sa langue d´origine,
Ainsi moi je dirai que, pour une bonne intégration des valeurs du pays d´accueil, les immigrés se doivent de maitriser leur base, leurs origines, leurs racines et pour le
cas des immigrés africains, les leurs son en Afrique c´est-á-dire dans la culture
africaine, celle de leurs Ancêtres.

Ainsi, j´exhorterais les familles immigrées africaines á retourner puiser dans leur
Essence, pour mieux construire leur Présent et leur futur.

C´est autant plus impératif chez des expatriés, d´autant plus qu´ils sont appellés á vivre dans la multi – culturalité. Dans cette multi culturalité, les parents se doivent d´expliquer aussi leur culture á leurs enfants pour que ces derniers comprennent mieux leurs agissements. Sinon, ils jugeront toujours chaque acte posé par leurs parents avec les lunettes de la culture du pays d´accueil. Jugement qui n´est pas toujours favorable á la culture africaine, c´est ce contraste qui souvent est á l´origine de multiples conflits Parents-Enfants dans des familles Afro-occidentales.

Je vous remercie pour votre Attention

 

Vous pourriez aussi aimer …

Métamorphoser par le Saint-Esprit

Métamorphoser par le Saint-Esprit

Bonjour Mon ami(e), Saviez-vous que le Saint-Esprit désire vous transformer ? La Bible dit : "Ne vous conformez pas au...

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published.